Alice's Curious Labyrinth Index du Forum
FAQ  Rechercher  Membres  Groupes  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privésConnexion   S’enregistrer
Auteur Message
La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe
Lewis Racoll
MessagePosté le: 23/07/2007 20:34:37  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !

L'encyclopédie ACL, premier volet
:

L'AUSTRALIE




L'Australie est un pays presque aussi grand que les Etats-unis et deux fois grand comme l'Europe, et le plus formidable, c'est qu'on ne sait toujours pas à quoi ça sert.

Elle fut découverte successivement par les hollandais et les anglais, qui auraient peut-être préféré découvrir autre chose, je ne sais pas moi, l‘Amérique, l‘Afrique, ou un pub ouvert après 20 h...

Ne sachant trop que faire de leur découverte, les anglais décidèrent finalement d'y envoyer leurs bagnards. Il faut savoir qu'à cette époque, deux types de "sentence suprême" étaient en vigueur pour les criminels : la peine de mort, et la peine capitale (l'Australie)

En Australie, les sports les plus populaires sont le tennis et le rugby. Ils bénéficient d'un engouement comparable à celui des italiens pour le football. A tel point que quand vous souhaitez acheter une maison là-bas, l'agent immobilier vous précise en premier lieu si elle est dotée d'un court de tennis ou d'un terrain de rugby. Deux fois grand comme l'Europe; faut bien rentabiliser.
Toutefois, le sport où les australiens se distinguent plus particulièrement, c’est le cricket. En même temps, ils sont les seuls à y jouer.

La majorité des australiens roule en 4X4; et quand le collègue de travail a une plus grosse voiture, c'est sûrement un tracteur. Le patron de la boîte, lui, conduit un caterpillar.

La culture australienne s’exporte assez mal. Citons toutefois quelques exceptions côté cinéma :

*Crocodile Dundee
*Crocodile Dundee 2
*Crocodile Dundee 3
*La leçon de piano (ouais ok, les filles adorent parce qu’on voit les fesses musclés d’Harvey Keitel, mais objectivement c’est pas un bon film)
*Priscilla, folle du désert

Mais les australiens sont capables de faire des choses encore plus moches; ci-dessous, l’opéra de Sydney :






Franchement, à part le ténor français Florent Pagny, on ne voit pas bien qui voudrait chanter là-dedans.
Revenir en haut
Publicité
MessagePosté le: 23/07/2007 20:34:37  Publicité -->






PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Lewis Racoll
MessagePosté le: 24/07/2007 14:46:25  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !


L'OTARIE



L'otarie est un mammifère marin qui fait partie de la famille des otaridés.
Les otaridés se répartissent en deux groupes : ceux qui auront leur bac à 18 ans ou avant, d'une part, et les otaridés mentaux de l'autre.

L'otarie est très convoitée pour son pelage épais (que nous appellerons ici « fourrure » pour vulgariser, et parce qu’on a pas de temps à perdre). Normal; on ne va quand même pas lui demander le résultat d’une équation à deux inconnues. Alors autant la dépecer vite fait et se dépêcher d’aller frimer avec notre nouvelle veste sur les champs-élysées. Et en plus d’être beau, on sera intelligent, puisqu’on aura soudoyé la réponse au problème de maths à Norbert, le gentil lion de mer au pelage ras.

L’otarie, quoique ayant l’air, d’aspect, fort gironde, peut peser jusqu’à une tonne. Elle pourrait même atteindre une tonne 35 si elle avalait une choucroute au petit déjeuner, une tartiflette entre midi et deux, un camembert normand pour la collation, et une laitue aux fraises Haribo le soir. Il s’agit là bien sûr de considérations d’experts en diététique et qui feraient mieux de la boucler car, à la vérité, l’otarie ne se nourrit que de poissons. Même un australien saurait ça.

C'est une excellente nageuse. Cependant, à l'épreuve du cent mètres crawl, c'est toujours Laure Manaudou qui gagne.
De plus, l'otarie est une artiste de cirque complète; si vous lui réclamez un tour pour émerveiller vos enfants, elle fait tourner un ballon sur son nez. Si vous lui demandez l'heure, elle fait tourner un ballon sur son nez. Si vous lui demandez où se trouve la pharmacie la plus proche, elle fait tourner un ballon sur son nez.

Au printemps, les otaries quittent les côtes du Pacifique pour aller draguer dans les îles Pribilof. En comparaison, le Cap d'Agde c'est le couvent des carmélites. A la mi-mai, on peut également les croiser au festival de Cannes.

Ci-dessous, une otarie de Californie, généralement reconnaissable à la musique qu'elle écoute (Eagles, Fleetwood Mac, Linda Rondstat...)

Revenir en haut
Lewis Racoll
MessagePosté le: 24/07/2007 18:41:51  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !


LE RUGBY



Histoire


Ce sport serait né en 1823 dans la ville de Rugby, en Angleterre. Cette version est toutefois contestée par les irlandais, qui revendiquent de leur côté la paternité de ce sport. Mais alors, comment expliquer que le rugby ne s'appelle pas le belfast ou le dublin ?

Le 27 mars 1871 eut lieu le premier match international de rugby, et il vit la victoire de l'Écosse sur l'Angleterre. Mais, là aussi, les irlandais contestent cette version, prétendant que ce sont eux qui ont remporté le match.

A partir de 1884, l’Ecosse, l’Angleterre, l’Irlande et le Pays de Galles s’affrontent tous les ans au cours d’un championnat intitulé « le tournoi des quatres nations ». En 1910, la France accède à cette compétition, jusqu’àlors le privilège des seuls pays anglo-saxons. Protestation des irlandais : « Si on est cinq, ça ne peut plus s’appeller le tournoi des quatres nations ! » Il s’ensuivit pendant plusieurs semaines des discussions aussi acharnées que stériles sur le sujet. Finalement, la solution vint d’un certain John Mac Cartney, qui était à l’époque employé à la trésorerie de l’équipe nationale d’Ecosse; il suggéra que l’on rebaptise la compétition « Tournoi des cinq nations ». Les polémiques hélas, surgirent de nouveau quand, en l’an 2000, l’Italie fit son apparition dans le tournoi...

En 1987 est organisée la première coupe du monde de rugby. C’est l’occasion rêvée pour les australiens de se faire des copains.


Comment différencier un match de football d’un match de rugby ?


- Un joueur de rugby peut grosso modo faire penser à un joueur de football, mais plutôt grosso que modo. A Diego Maradonna en fin de carrière, éventuellement.

- Tout comme le footballeur, le joueur de rugby est équipé de chaussures à crampons. A la différence près que, non seulement elle lui évitent de déraper sur la pelouse, mais elles lui permettent aussi de bien rester aggripé sur le visage de son adversaire.

- Si vous ne voyez pas Adriana Karembeu en train de tester son nouveau wonderbra dans les tribunes, c’est sûrement que vous assistez à un match de rugby.


Régles et objectifs du rugby


Le rugby est un sport qui se joue à 15 ou a 13, mais toujours sans moi.

Le football ne se joue qu’au pied. Le Hand-ball, uniquement à la main. Le rugby se joue au pied, à la main, et au coup de coude dans l’arcade sourcillière.

Le but de ce sport, qui vraiment n’a rien d’original, est de marquer plus de points que l’adversaire pour aller ensuite se tripoter le zizi dans les vestiaires entre potes; c’est ce que l’on appelle la troisième mi-temps.


Les All Blacks



C’est le surnom donné aux joueurs de la Nouvelle-Zélande, l’équipe la plus redoutée au monde. Avant chaque match, les All Blacks entonnent un chant guerrier, le Haka, pour terrifier leurs adversaires. A la fin de la partie, ils démembrent et émasculent leurs malheureuses victimes, avant de récupérer les organes vitaux de ces dernières, qu’ils déposent ensuite dans une grande marmitte d’eau bouillante.
Revenir en haut
Becdanlo
MessagePosté le: 24/07/2007 19:30:16  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 13 Nov 2005
Messages: 782
Localisation: grenoble

Ben...bin...behh...
Qu'est-ce qui se passe?

C'est l'Encyclopédie du Labyrinth qui se construit là... sous nos yeux ébaubis?

En plus ça semble être de l'original... pas de pompage Google

J'en ai ma souris qui tombe des mains!



Shocked
_____________________
Drolatic member since 2005
Revenir en haut
alice
MessagePosté le: 24/07/2007 20:31:27  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 166
Localisation: Wonderland

Becdanlo a écrit:
En plus ça semble être de l'original... pas de pompage Google


Je ne sais pas si tu avais remarqué, mais google, Lewis a toujours été allergique.
En tout cas cette encyclopédie est géniale : Il suffit que je m'interroge à voix haute sur quelque chose... et dans les minutes qui suivent, la définition apparait. C'est une encyclopédie interactive avec moi !*



* Et dans la même collection, il y avait déjà un ou deux romans, un recueil de nouvelles ou billets d'humeur et d'édifiants aphorismes !
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lewis Racoll
MessagePosté le: 28/07/2007 17:08:11  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !

SACHA GUITRY




On doit la découverte de Sacha Guitry à deux explorateurs français, Lucien Guitry et Renée De Pontry, lors d’une de leurs expéditions qui les avait menés à Saint Petersbourg au coeur de l’hiver 1885. Cette découverte fut jugée comme fondamentale pour le théâtre du début du XXème siècle, à l'exception du théâtre anglais, russe, polonais, italien, allemand, austro-hongrois, tchèque, danois, norvégien, grec, américain, mérovingien, carolingien, japonais, chinois, balinais, ougandais, chilien, uruguayen, un coca, une frite, l’addition. Mais elle obtint toutefois un succès d’estime dans quelques salons de thé en Ile de France.

L'invention de Sacha Guitry fut surtout une réelle bénédiction pour le très célèbre et très ancien Club Des Misogynes De France, dont elle devint rapidement la caution intellectuelle. Ainsi, les adhérents de ce club très fermé, se mirent à saupoudrer leurs conversations de ce qu'on l'on appelle depuis les bons mots de Sacha Guitry :

Les femmes parlent jusqu'à ce qu'elles aient quelque chose à dire.
La personne de ma femme n'a pas de prix, et je sais ce qu'il m'en coûte.
Elles considèrent comme des remontrances les avertissements que nous avons la loyauté de leur donner.


D'autres exemples ? Non, n'exagérons pas; c'est une encyclopédie ici, pas une poubelle.
Rappelons toutefois la définition de "bon mot" : Phrase à vocation humoristique et qui la plupart du temps ne l'est pas.
Les exemples choisis ici sont peut-être un peu difficiles à comprendre dans le texte pour nos plus jeunes lecteurs. Je leur recommande dans ce cas un ouvrage de référence : "Sacha Guitry traduit en français moderne" (par Jean Marie Bigard, aux éditions Jacob Delafon).

Pour l'éditorialiste et animateur de radio Philippe Buvard, Sacha Guitry fut véritablement son fond de commerce; "Les citations d'Oscar Wilde égrenaient fréquemment mon émission à l'époque. Mais Wilde avait deux inconvénients majeurs : il était anglais et p*** comme un phoque. Un pléonasme, comme m'avait dit une fois Jacques Maretin, un penseur de mes amis. Sacha Guitry, lui, rassurait nos auditeurs; il avait épousé cinq femmes, on ne pouvait pas le soupçonner d'être un déviant sexuel" (extrait des "Bons mots de Phlippe Buvard", aux éditions Jacob Delafon).

Quelques épouses de Sacha Guitry :

Geneviève De S, dite la menteuse, Jacqueline D, dite la vénale, Charlotte L, dite la sotte...

Quelques dramaturges célèbres influencés par Sacha Guitry :












Ci-dessous : une photo de la basse douze-cordes, modèle TP by Waterstone. Oui je sais, ça n'a rien à voir, mais elle est mille fois plus agréable a regarder et sonne définitivement mieux que Sacha Guitry.

Revenir en haut
Lewis Racoll
MessagePosté le: 28/07/2007 20:16:39  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !

LES MOTS QUI SE TERMINENT PAR LE SON I




Ils ont été inventés en 1955 par deux français, Achille Parmentier et Ambroise Rigodon. Achille était trépodologue de son métier (la trépodologie, rappelons le, est la science qui s’intéresse aux trépieds). Ambroise était, de son côté, le meilleur ami d’Achille.
Les deux compères se retrouvaient tous les week-ends afin de se consacrer à leur passion commune, l’invention. Les idées fusaient dans leurs cerveaux, toutes plus ambitieuses les unes que les autres :

- une pêche du Roussillon qui aurait le goût d’une saucisse de Strasbourg (une énorme avancée pour les végétariens, pensaient-ils)

- une voiture sans pneus, sans moteur, sans carrosserie, sans volant, sans levier de vitesses... (la solution idéale pour les ménages à faibles revenus, se réjouissaient nos deux altruistes)

- des chaussures conçues pour résister au feu, à l’eau et à Brigitte Bardot...

Au final, peu de projets aboutirent, et c’est, à ce jour, l’invention des mots qui se terminent par le son I qui est leur trouvaille la plus remarquable.
D’aucuns dirent à l’époque qu’il s’agissait en fait d’une vaste supercherie, et que les mots se terminant par le son I existaient bien avant. Un historien célèbre (ils le sont tous, sinon ils ne feraient pas un boulot aussi inintéressant) souligna que le mot « Italie », par exemple, existait depuis plusieurs siècles avant la soi-disant invention de Parmentier et Rigodon. Un chanteur populaire (ils le sont tous, sinon ils feraient ouvrier spécialisé chez Renault) corrobora les dires de l’historien, en citant les paroles d’une de ses chansons, datant de 1952, soit trois ans avant la supposée invention :

En Italie
Nous mangerons des spaghetto
En Italie
Nous boirons un verre de Chianto
En Italie
En Italie
Car il n’y a rien de plus jolo
Que l’Italie...


Autant d’arguments qui embarrassèrent Parmentier et Rigodon. Toutefois, il est à signaler que si l’on peut légitimement douter de leur bonne foi, ce sont eux, malgré tout, qui firent breveter l’invention en question.


Les retombées de l’invention des mots qui se terminent par le son I :

Elles furent considérables.
C’est grâce à cette invention, par exemple, que le cinéaste britannique David Lean put terminer son chef-d’oeuvre de 1963, « Lawrence d’Arabie ».
C’est également grâce à elle que l’auteur japonais Junichiro Tanizaki put se faire un nom. C’est encore grâce à elle que je peux faire mes courses à Monoprix, qui reste ouvert jusqu’à 21 heures, pas comme la superette d‘en bas !




Photos ci-dessous : Achille Parmentier, Ambroise Rigodon, et un mot qui se termine par le son I.

Revenir en haut
Lewis Racoll
MessagePosté le: 01/09/2007 21:49:10  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !

PARIS


1
Géographie et économie




Située en Ile de France, à 290 kilomètres de Dunkerque, à 4150 kilomètres de Bamako, et à moins de 100 mètres de Paris, Paris est la ville où habite le président de la république, ainsi que Thomas Forlani, une vieille connaissance à moi (une vieille connaissance, pour faire court, c'est un ami qui ne vous a pas appelé depuis le 12 mai 1982). Tout ça pour vous dire en deux mots l'éclectisme de cette ville, qui fut désignée, par ailleurs, capitale de la France en l’an quelque chose après JC et avant moi, tout comme Rome fut désignée celle de l’Italie ou Canberra celle de l’Australie (et non pas Sydney comme croit la plupart des australiens !). Bref, Paris, comme Londres où comme New York (qui n’est pas la capitale de l’Amérique des États-Unis de l’Amérique, je le rappelle aux français qui se sentaient prêts à damer le pion aux australiens), c’est un peu le genre à se croire le centre du nombril du monde. Un exemple : 15 euros le jambon-beurre (au comptoir. 16 en salle. 100 francs en francs).
Un célèbre auteur de chansons nous avait informé, dès 1968, des menaces potentielles que recelaient cette ville :

Je te préviens !!!
J’irais pas à Paris !
Et d’ailleurs j’ai horreur de tous ces flonflons,
De la valse-musette et de l’accordéon !


Tout cela était peut-être exagéré car, à la vérité, on ne croise plus beaucoup d’accordéonistes dans les rues de Paris aujourd’hui, à part évidemment quelques roumains en tournée promotionnelle pour leur dernier disque.

Paris regorge de quelques deux millions d’habitants, ce qui est déjà beaucoup mieux que la population de Rocainquourt-sur-Marne (77471), sans compter ses huit Fnac, ses deux Hard-Rock cafés (Montmartre et Champs-Élysées) et ses trois cent trente trois agences BNP. Aussi surprenant que cela puisse paraître, ce n’en est pas moins surprenant ! Les chiffres ne veulent rien dire en soi, bien sûr; mais imaginons une belle journée de printemps où tous les résidents de la capitale décideraient d’aller se taper un sandwich en terrasse chez Titi Le Roi Du Sandwich : deux millions fois seize égale trente-deux millions d‘euros. A ce compte-là, Titi peut s’offrir un casino. C’est d’ailleurs ce qu’il vient de faire, dans le huitième arrondissement, au plaisir de quelques riverains qui se plaignaient de l’hygiène du Maxi-Coop en bas de chez eux. Lui, ça l’arrange aussi : sa nouvelle activité de gérant, cumulée à celle de chauffeur de taxi (de 21 h 30 à 6 h) lui paye déjà le quart du loyer de son studio au 7 rue des Martyrs. Enfin disons qu'avec les gains générés par la revente de son bistro, il a au moins de quoi se retourner pendant quelques semaines...




Notre photo : la tour Eiffel, un des plus célèbres monuments de Paris. Il s'agit d'une miniature bien sûr ; le vrai modèle était beaucoup trop coûteux pour cette encyclopédie. Compter déjà 18 euros pour cette version.

Revenir en haut
Léo Somba
MessagePosté le: 03/09/2007 11:07:28  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 580

Une petite erreur, il me semble, dans l'article précédent :

Connaissant Titi, ça m'étonnerait qu'il fasse le jambon-beurre au même prix en salle et en terrasse. Or, en salle le prix était déjà de 16€. Donc je pense que tes 32 millions de l'opération "deux millions de sandwichs en terrasse fois seize égale trente-deux millions d‘euros" sont en dessous de la vérité.

Titi devrait pouvoir se payer son loyer pendant quelques jours de plus...
Revenir en haut
Lewis Racoll
MessagePosté le: 04/09/2007 19:45:09  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !

PARIS

2
Aspects culturels



A Paris, les occasions de se divertir ou de s'émerveiller sont fort nombreuses ; cinémas, théâtres, musées, et parfois moi.

Vous qui, peut-être, résidez à MonJean-sur-Marais (69069) et qui, alors, vous lamentez de devoir faire 50 kilomètres quand l'envie vous prend de vous faire une toile, et bien sachez qu'en habitant Paris, vous n'auriez aucune excuse pour rater le dernier film de Luc Besson (contrairement à lui - et voilà qui nous renseigne au passage sur le pragmatisme des petites localités de province ; en effet, pourquoi s'embêter avec un cinéma étant donné qu'il n'y a plus de films).

A Paris également, vous pouvez aller au Louvre pour admirer La Joconde, le chef-d'œuvre de Léonard De Vinci (que vous pouvez admirer, lui, au Musée Grévin - mais attention, il s'agit d'un faux, cette fois. Tout est faux au musée Grévin. D’ailleurs, n’importe quel quidam en vient à cette conclusion dès qu’il jette un oeil sur le tarif des entrées : "Dites moi que ce n’est pas vrai !!!").
La Joconde, tableau qu’acheva de Vinci en 1506, divise depuis toujours (enfin surtout depuis 1506) les amateurs d’art. Que veut nous dire le sourire énigmatique de Mona Lisa ? Les interprétations sont multiples, mais à mon avis, la meilleure reste celle de Placido Domingo et Teresa Berganza chantant le Carmen de Bizet.

Quand vous aurez terminé de visiter le Louvre, pourquoi ne pas vous rendre au théâtre ? Là encore, le choix est vaste ; un exemple au hasard : « La cerisaie » (d’Anton Tchekov) au Théâtre de Paris, ou bien, à la Comédie Caumartin, « Le lifting de Madame Bénichou » (de Je Ne Sais Pas Qui Mais Je Crois Que Je Vais Aller Voir « La cerisaie » Tout Compte Fait !).

Après le théâtre, et si vous vous dépêchez, vous pourrez peut-être vous finir -comme disent les jeunes- au Crazy Horse où au Lido. Surtout qu’après que vous l’ayez emmenée d'abord au musée puis au théâtre subventionné, votre épouse n’osera pas vous refuser ça ! Youpi, enfin des femmes à poil, vous n’êtes pas venu à Paris pour rien ! Vous pourrez aussi croiser là-bas nombre d’allemands, en train de perpétuer une tradition familiale héritée de la guerre, car eux non plus n’ont pas l’habitude de faire le voyage pour rien.
Si le sourire de La Joconde nous pose question, que dire du débat incessant autour des danseuses de revue ? Certains prétendent qu’elles ne savent même pas écrire leur nom (il faut dire, à leur décharge, que bien souvent ce sont des noms tchèques ou hongrois), d’autres, au contraire qu’il s’agit de femmes de plume ----------------------- ... (ooops, j’espère au moins que Sacha Guitry ne l’a jamais faite celle là, ça m’éviterait la totale honte. Finalement je me trouve beaucoup plus subtil quand je lance des allusions discourtoises sur les boches)


Notre visite de la capitale est loin d’être terminée. Cependant, voici un petit FAQ (en français : Frequently Asked Questions) concernant Paris, ce qui me laisse le temps de réfléchir à la suite :

- Elle est où la sortie du périph’ bon dieu ?
- T‘as vu, tous ces japonais ?
- On le prend, dis maman, on le prend ?
- Dis donc, ce serait pas le chanteur là-bas -comment il s’appelle déjà ?...
- Écoutez, je veux bien faire un don à votre association, mademoiselle, mais qu’est-ce qui m’assure que vous êtes réellement sourde-muette-aveugle et que votre petit garçon a la maladie d’Alzheimer ?




Ci-dessous, en cherchant bien, La Joconde. Ouais, je sais ce que vous allez dire, elle est beaucoup plus petite en vrai qu'à la télé...




Revenir en haut
Léo Somba
MessagePosté le: 06/09/2007 13:29:18  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 580

Lewis Racoll a écrit:







c'est quoi ce petit carré blanc sous la joconde ?
Revenir en haut
Léo Somba
MessagePosté le: 06/09/2007 13:36:22  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 580

Lewis Racoll a écrit:
vous n'auriez aucune excuse pour rater le dernier film de Luc Besson (contrairement à lui


??
Quelles sont les excuses de Luc besson pour rater ses films ?
Revenir en haut
alice
MessagePosté le: 09/09/2007 21:29:55  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne
Administrateur


Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 166
Localisation: Wonderland

Lewis Racoll a écrit:

LE RUGBY

(.../...)
Le but de ce sport, qui vraiment n’a rien d’original, est de marquer plus de points que l’adversaire pour aller ensuite se tripoter le zizi dans les vestiaires entre potes; c’est ce que l’on appelle la troisième mi-temps.



Je voulais revenir briévement sur cet article de l'encyclopédie... Juste une question : il y en a parmi vous qui sont déjà allés sur http://www.francerugby.fr ??? Vous avez-vu, il y a une section 3eme mi-temps dans le menu... avec des chansons !!! Shocked
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Lewis Racoll
MessagePosté le: 08/06/2008 15:06:36  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 09 Oct 2005
Messages: 1 175
Localisation: Un peu à l'Ouest, parfois !

L'HUMOUR (1)



L'humour est une invention qui remonte à la nuit des temps.
De quelle nuit s'agissait-il ? Nous dirons, pour simplifier, celle du 22 au 23.

A l'époque, Dieu, qui était en mal de distractions, et qui haïssait les dimanches en compagnie de Michel Drucker à la télé, comme nous tous, eut l'idée de créer l'homme : ce fut le début le plus certain de ce qu'on appelle aujourd'hui communément l'humour. Pour en avoir confirmation, citons cet admirable proverbe juif :

"L'homme pense. Dieu rit".

Le première personne qui prit conscience des avantages que pouvait apporter l’humour fut sans doute un dénommé Adam, qui, pour obtenir les faveurs d'une nana qui passait dans le coin (« J‘ai la côte avec elle » pensait-il) , interpella celle-ci en ces termes : "Ajaogoum testulamayaya yadou youm otisse wedim ?"
C'était très drôle en effet, et Eve, puisque c'est ainsi qu'elle s'appelait, invita Adam a prendre un thé, ce que l'histoire officielle ne relate pas, parce qu ' Adamthée et Eve, ça aurait rajouté, à vue d'oeil, 300 ou 400 pages supplémentaires à la bible, et que déjà, à l'époque, on avait des budgets serrés (surtout que la forêt amazonienne n'existait pas encore ; le problème était autant technique que financier).
Cependant, après nombre roucoulades humoristiques (« Gommoinch Goyamich... Gouya ? »  faisait trésailler Eve de bonheur), les tourtereaux finirent par divorcer, à la demande d’Adam, divorce qui fut prononcé à la faveur de ce dernier : les juges reconnurent qu’une femme ayant donné naissance à six milliards d’enfants (aux dernières statistiques datant de 2008) avait quelque présomption d’être un peu adultérine sur les bords, et même en incluant l'hypothèse que son mari pouvait la satisfaire en matière de devoirs conjuguals (qui se conjuguent « conjugaux » en fait... mais les juges avaient pas fait leurs devoirs de conjugaison à l’époque).
De plus, Eve fut condamnée en sorcellerie ; en 2008, elle devait bien avoir 598367548698547125598666 ans au bas mot (même ma calculette s'y perd !), ceci étant rigoureusement impossible pour une femme, même pratiquant le sport depuis sa plus tendre jeunesse, même ayant été élevée au sein d’une famille anti-clope, anti-alcool, anti-carottes surgelées, anti-le PSG contre l’OM, et le coup de la crème anti-rides, c’est bon pour les stars de cinéma... et heureusement qu’il y’a photoshop encore !

Bref, Adam divorça avec succès et moult pépettes (pas celles qu’il emmena se dorer le bikini à Saint-Trop' ensuite... ce chapitre vient un peu plus tard dans l’histoire. Et encore si je veux ! Ou si Adam ne fait pas interdire la biographie que je suis en train d'écrire sur lui.).
Il embrassa son avocat (c'est une façon de parler ! après une telle victoire il eut été trop bête qu'Adam se fisse interpeller pour une bête histoire d'homosexualité), lequel lui glissa à l’oreille : «  Je pense que je vous ai amusé avec ma plaidoirie, non ? Bon, maintenant que votre ex va aller au bûcher, conformément à vos souhaits, j’aimerais vous demander un petit service... L’encyclopédie du Labyrinth, que nous aimons bien, semble marquer le pas ces temps-ci. Que diriez vous d’un joyeux drille comme moi pour la relancer ? Je sais que vous avez quelques amis influents, en dehors de Dieu... Je pense être assez drôle, vous savez... j’imite plutôt bien le Général, presque aussi bien qu’Henri Tisot, et je connais les sketches de Fernand Reynaud par cœur, à part ceux de Lewis Racoll ».

L'avocat, malgré l'amitié favorable de son client, ne parvint pas à ses fins. Toutefois, il publia un recueil d'humour, sous le nom de Smith And Smith And Smith A Gain, pseudonyme qui lui fut banalement inspiré par la plaque ornant le cabinet qu'il partageait avec quelques collègues. L'ouvrage était intitulé "Blagues d'Avocats", et fit fureur dans les années 80 du XXème siècle après Jésus-Christ, principalement aux Etats-unis d'Amérique.

Mais revenons quelques temps en arrière si vous le voulez bien, d'autant que ce livre n'est pas celui qui m'a fait le plus marrer. Du moins pas autant que le dernier Annie Ernaux :
en l'an zéro de lui-même, Jésus-Christ, que j'évoquais un peu plus haut, fit considérablement avancer la cause de l'humour. Souvenons nous : les romains envoyèrent Jésus à la crucifixion. C’était courant à l’époque ; tout le monde se faisait crucifier, c’était dans les mœurs. Il se trouve que Jésus était la star du moment, encore plus fort que Johnny Hallyday, et que sa crucifixion à lui fut très médiatisée. Sur la route, Jésus fut maintes fois apostrophé par ses fans : « Tu peux me tenir ma croix deux minutes, Levy, le temps que je signe cet autographe ? »...
Quand on le planta enfin tout là-haut, il jeta un regard inquiet en direction du staff technique :

« Encore un clou ! ... Je glisse !!!... »

Ce fut probablement l’avènement de l’humour noir.




... à suivre...
Revenir en haut
Léo Somba
MessagePosté le: 12/06/2008 12:19:47  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe --> Répondre en citant

Hors ligne



Inscrit le: 26 Sep 2006
Messages: 580

Lewis Racoll a écrit:
A l'époque, Dieu [...] eut l'idée de créer l'homme : ce fut le début le plus certain de ce qu'on appelle aujourd'hui communément l'humour


Une des premières manifestations de l'humour de Dieu : il s'adressa à Adam et Eve en ces termes : "Tenez mes petits choux je vous offre le libre arbitre, ça veut dire que vous faites ce que vous voulez, par exemple vous pouvez décider de manger le fruit cet arbre, dans ce cas là vous en prendrez plein la gueule parce que je vous interdis d'en manger et mon courroux est ineffable, ou décider de ne pas en manger et là en récompense de votre obéissance vous n'aurez pas accès à la connaissance, et vous passerez votre vie et celle de vos nombreux descendants à vous emmerder comme des rats morts sans même pouvoir aller au ciné, lire un roman de Kundera, ou écouter de la musique, car sans connaissance, mes petits chéris, pas de films, de livres ou de disques... Voilà c'est vous qui voyez, vous faites comme vous voulez"

Si ce n'était pas de l'humour noir, ça.

Eve comprenant la fine plaisanterie de son créateur décida de la prolonger en tendant la fameuse pomme à son nigaud de compagnon...
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé
MessagePosté le: 20/09/2017 05:46:26  La nouvelle encyclopédie du Labyrinthe -->






Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures

Sujet suivant
Sujet précédent
Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Alice's Curious Labyrinth Index du Forum -> Wonderland -> La bibliothèque

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet


 
Sauter vers:  


Portail | Index | Panneau d’administration | Créer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
NoseBleed v1.00 ~ mikelothar.com


Powered by phpBB © 2001, 2017 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com